Jonathan Lipnick (Master)

Jonathan Lipnick (Master)

Doyen de la Faculté des études de la Terre sainte

Quelques mots pour me présenter...

Jonathan Lipnick croit qu’une compréhension vraiment complète des Écritures consiste à pénétrer sous les mots imprimés pour révéler le monde authentique de la Bible : les paysages, les odeurs et les sons de l’ancien Israël. Il est le doyen de la faculté des Études de la Terre sainte à l’Institut israélien d’études bibliques et l’auteur du cours « Exploration de la terre biblique d’Israël » ainsi que d’articles publiés sur le blog Études de la Terre sainte. Il est également co-auteur du programme d’études de grec biblique. Jonathan Lipnick est né et a grandi aux États-Unis. Sa fascination pour l’histoire biblique d’Israël a commencé lorsqu’il participa à une fouille archéologique à Tel Bet Shemesh, en 1999. Il eut alors la conviction que le monde de la Bible est un sujet qui doit être étudié de près afin d’acquérir une compréhension complète des Écritures. En tant que professeur et guide touristique, son objectif est de transmettre les principes de base à chacun de ses étudiants.

Formation

Jonathan Lipnick est titulaire d’un master en sciences religieuses de l’Université hébraïque de Jérusalem et de l’Université Harvard ainsi que d’une licence en études religieuses de l’Université de l’Indiana. Il termine actuellement son doctorat au sein du Comité sur l’étude de la religion à l’Université Harvard. Ses recherches et son enseignement concernent principalement l’étude multidisciplinaire de la Bible, incorporant des connaissances liées à l’histoire, à la géographie et à la linguistique.

Expérience professionnelle

Jonathan Lipnick est formateur pédagogique et guide touristique agréé, basé à Jérusalem. Il a enseigné à l’Université hébraïque et au Shalem College. Il termine actuellement son doctorat en études chrétiennes à l’Université de Harvard. Sa thèse porte sur Origène d’Alexandrie et le développement du concept de terre sainte dans les textes chrétiens et juifs de l’Antiquité tardive.