Hébreu biblique

Niveau - Débutant

En partenariat avec l'Université hébraïque de Jérusalem

Description du cours

Hébreu biblique - Débutant

L’hébreu biblique est bien plus qu’une langue, c’est la clé qui ouvre la porte d’un monde riche de sous-entendus, qui vous permet de redécouvrir les histoires qui vous semblaient familières en vous révélant de toutes nouvelles significations.

Lorsqu’on recherche le sens de quelque chose, on commence toujours par les bases. C’est pourquoi dans les premières leçons de ce cours pour débutants, nous apprenons l’alphabet et les voyelles courantes. Nous lisons ensuite les versets bibliques ensemble et parlons des sous-entendus que l’apprentissage de la grammaire hébraïque permets de mettre au jour. Nos enseignants chevronnés vous offrent les outils indispensables à une compréhension approfondie de la Bible.

Quand nos cours commencent-ils ?
Nous avons différentes dates à vous proposer. Ainsi, vous pourrez choisir le cours qui convient le mieux à votre emploi du temps.Notre prochain cours commence le Lundi, 27 Mai à 13:00. Si l’un de nos cours vous intéresse, cliquez sur l’emploi du temps ci-dessous pour entamer le processus d’inscription.

  • Niveau
    Débutant
  • Horaires hebdomadaires
    2 heures
  • Durée
    9 mois
  • Langue
    Français
  • Certification (facultatif)
    Ce cours vaut 3 unités de valeur à l'Université hébraïque de Jérusalem
  • Frais d'inscription
    $162 USD par mois, pendant 8 mois
  • INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT

Calendrier pour entamer la procédure d'inscription

Si l'un de nos cours vous intéresse, cliquez sur le calendrier ci-dessous pour entamer la procédure d'inscription.

Sélectionnez une date et un créneau horaire

  • Mon,
    May 27
  • Tue,
    May 28
  • Sun,
    Jun 16
  • Thu,
    Jun 20
  • Mon,
    Jul 1
  • Sun,
    Jul 14
  • Tue,
    Jul 16
  • Mon,
    Jul 29
  • Thu,
    Aug 15
  • 13:00
  • 12:00
  • 09:00
  • 14:00
  • 18:00
  • 12:00
  • 09:00
  • 08:00
  • 10:00

Sommaire

Hébreu biblique - Niveau A

Période: 32 semaines, 9 mois

Débute à: {{start_date}}
Durée de la leçon: 60 min

Planifier maintenant

LaFaurie Johel

États-unis
stars

"Cada clase es muy interesante y muy informativa. Cada semana aprendo mucho mas."

de Molina Mayela

Salvador
stars

"Al empezar un curso como éste, donde hay que aprender desde las formas y el diseño de las letras, siempre surgen dudas, interrogantes en cuanto a palabras, formas de frases…

de Torres María José

Espagne
stars

"Estoy aprendiendo mucho, el método es muy efectivo y el profesor muy experimentado."

Castellanos Antony

Guatemala
stars

"es una atencion excelente, y la morah tambien muy excelente, se entiende la clase."

Velez Gonzalez Nilda Ivelisse

Porto Rico
stars

"Cada vez que tengo una situación han sabido trabajar opciones a mi favor."

Avantages du cours

Nous transformons votre connaissance de la Bible grâce à un contenu académique élaboré par des universitaires de renom.

Alphabet hébraïque

Alphabet hébraïque

Découvrez des idées secrètes et lancez-vous dans une exploration des écritures sacrées grâce à la puissance de l'alphabet hébraïque.

Compétences de base en traduction

Compétences de base en traduction

Apprenez à interpréter la Bible en profondeur pour un apprentissage poussé et spirituellement enrichissant, allant au-delà des traductions conventionnelles.

Compétences en lecture

Compétences en lecture

Améliorez vos compétences en lecture de l'hébreu pour une expérience authentique de la Bible, révélant ainsi des idées spirituelles cachées et enrichissant votre compréhension globale.

Contenu historique

Contenu historique

Plongez dans l'histoire biblique pour découvrir de nouveaux niveaux de compréhension et développer une connaissance profonde des récits bibliques.

Certificat

Certificat

Validez votre réussite en obtenant un certificat distinctif, attestant d'une compréhension et d'une maîtrise approfondies des études d'hébreu biblique.

Découvrez l'hébreu biblique en action

Découvrez en avant-première nos leçons interactives en direct, qui mettent en avant notre approche d'apprentissage immersive, notre enseignement d'un niveau expert et nos ressources numériques de pointe, gages d'une expérience d'apprentissage efficace et agréable.

Inscrivez-vous !

Accès exclusif à nos ressources pédagogiques

Forum en ligne

Forum en ligne

Les enseignants et les étudiants prennent part à des discussions ouvertes concernant les sujets abordés en cours.

Enregistrements de vos cours

Enregistrements de vos cours

Avez-vous manqué un cours ? Pas de problème ! Il vous suffit de regarder l’enregistrement.

Assistance technique 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Assistance technique 24 heures sur 24, 7 jours sur 7

Avez-vous un problème technique ? Nous sommes là pour vous aider !

Séances de pratique supplémentaires

Séances de pratique supplémentaires

Une séance de questions-réponses hebdomadaire en plus de votre cours normal.

image

Cours proposés en partenariat avec
l'Université hébraïque de Jérusalem

Notre collaboration avec l'Université hébraïque de Jérusalem témoigne d'un héritage d'excellence dans le domaine des langues et des études bibliques. Ces cours sont élaborés en étroite collaboration avec l'éminente faculté de l'Université hébraïque de Jérusalem, ce qui garantit le respect des normes académiques les plus élevées.

À l’issue de nos cours, vous recevrez un certificat de l’Institut d’études bibliques d’Israël, signé par nos experts. Vous pouvez également opter pour notre parcours académique, qui vous permettra d’obtenir trois crédits reconnus par les universités du monde entier.

Pour ceux qui recherchent une accréditation académique officielle, nous proposons des programmes reconnus par l’Université hébraïque de Jérusalem. Explorez notre parcours académique pour une recevoir une certification et acquérir une compréhension biblique plus profonde ainsi qu’une reconnaissance officielle. Cliquez ici pour découvrir nos cours académiques et améliorer votre parcours d’apprentissage.

Résumé du programme de cours

  • 1. L'alphabet hébreu hier et aujourd'hui

    Bienvenue ! Après nous être présentés, nous allons commencer à étudier l'histoire de l'alphabet hébraïque. Nous établirons son rapport avec l'alphabet latin et apprendrons nos 8 premières lettres hébraïques.

  • 2. L'alphabet hébraïque, suite

    Dans notre seconde unité, nous allons continuer d'étudier l'alphabet hébraïque et le terminer.
    A la fin de l'unité, nous serons en mesure de reconnaître les 23 lettres de l'hébreu.

  • 3. Les voyelles E-I-O-OU

    Dans la présente unité, nous allons découvrir le reste des voyelles hébraïques et étudier les voyelles [e-i-o-ou]. Nous pouvons déjà commencer à lire de courts versets extraits du récit de la Création (Genèse 1).

  • 4. Le "Daguesh" et la division des syllabes

    Après avoir abordé les consonnes et les voyelles hébraïques, nous allons étudier de quelle manière l'hébreu marque la gémination (redoublement d'une consonne) et comment diviser les mots en syllabes. Nous lirons et discuterons également des versets extraits du récit de l'arbre de la connaissance (Genèse 3).

  • 5. Noms et adjectifs

    A présent, puisque nous sommes en mesure de lire et de prononcer les sons en hébreu, nous allons aborder la morphologie des mots hébraïques. Nous commencerons par les noms et les adjectifs, étudierons leurs formes et la grammaire de base. Nous étudierons ces sujets tout en poursuivant la discussion concernant le récit de l'arbre de la connaissance (Genèse 3).

  • 6. Le "Shewa"

    Dans la présente unité, nous allons faire un léger retour en arrière vers le domaine des sons et étudier un autre signe vocalique : le "Shewa". Nous aborderons ce signe dans le cadre du récit de la Tour de Babel (Genèse 11).

  • 7. Structure des mots hébraïques

    Le thème abordé dans la présente unité porte sur la manière dont l'hébreu crée les mots ? Nous allons étudier les termes hébraïques "Chorech" (racine) et Michkal (schème). Nous lirons et discuterons également de quelques versets extraits du récit du déluge (Genèse 6-8).

  • 8. Quelques voyelles de plus

    Dans la présente unité, nous allons terminer la partie phonologique en étudiant quelques voyelles de plus : la voyelle brève [o] ('Qamatz Qatan) et les voyelles réduites. Nous étudierons la manière qui nous permettra de les reconnaître tout en évoquant le récit du rêve de Jacob (Genèse 28).

  • 9. L'article défini

    De quelle manière l'hébreu marque-t-il la différence entre "un garçon" et "le garçon" ? C'est la question à laquelle nous allons tenter de répondre dans l'unité 10. Nous reprendrons la lecture et la discussion concernant des versets extraits du récit de la Création (Genèse 1) et de la Tour de Babel (Genèse 11).

  • 10. L'article défini (suite) et certaines prépositions

    Dans la présente unité, nous allons poursuivre l'étude d'autres aspects de l'article défini. Nous étudierons également de quelle manière l'hébreu combine l'article défini à certaines prépositions, et discuterons de versets extraits du récit de l'arbre de la connaissance (Genèse 3).

  • 11. Chaînes construites

    Dans la présente unité, nous allons étudier la manière dont l'hébreu marque la relation de possession "de". Nous illustrerons cette relation en abordant certains versets de la Genèse.

  • 12. Chaînes construites au pluriel

    De quelle manière l'hébreu marque la relation "de" dans les mots au pluriel ? Dans la présente unité, nous allons répondre à cette question. Nous lirons et étudierons également le récit de Caïn et Abel.

  • 13. Pronoms personnels

    Je, tu, il, elle… Dans cette unité, nous allons étudier les pronoms personnels hébraïques. Nous illustrerons ces pronoms dans le cadre du récit de Caïn et Abel.

  • 14. Suffixes pronominaux

    Dans la présente unité, nous allons étudier la manière dont l'hébreu établit la différence entre : "mon cheval", "ton cheval" et "son cheval". Nous aborderons également la manière dont l'hébreu biblique a symbolisé le lien entre la colombe et Noé (Genèse 8).

  • 15. La construction définie

    La question à laquelle nous allons répondre dans cette unité est de savoir comment l'hébreu marque la différence entre "LE fils de Jessé" et "UN fils de Jessé." Nous illustrerons ces constructions dans le cadre du récit d'Agar (Genèse 21).

  • 16. Phrases nominales

    Pourquoi l'hébreu a-t-il besoin d'un verbe pour créer une phrase ? Dans cette unité, nous allons étudier la manière dont l'hébreu crée des phrases nominales. Nous étudierons également ce qui s'est passé entre Jacob et Rachel aux abords du puits (Genèse 29).

  • 17. Phrases nominales (suite)

    Dans cette unité, nous allons aborder différentes manières de créer des phrases nominales en hébreu. Nous découvrirons comment l'auteur des Proverbes 6:23 joue avec les phrases nominales afin de concevoir un proverbe qui interpelle.

  • 18. Révision : Ruth

    L'objectif de cette unité est de prendre une pause et de revoir ce que nous avons acquis jusqu'à présent. Nous allons réviser les règles grammaticales précédentes dans le cadre du récit de Ruth et Naomi (Ruth 1). De quelle manière les noms des personnages éclairent-ils le récit ?Une question parmi d'autres que nous nous poserons.

  • 19. Verbes Qatal

    Après avoir abordé les noms et adjectifs hébraïques, nous entamerons, dans cette unité, la troisième partie du premier cours : "le verbe". Nous étudierons la morphologie de la conjugaison du suffixe nommé "Qatal". Nous verrons qu'il existe un lien patent entre les différentes personnes et les pronoms indépendants.

  • 20. Traduction de Qatal

    Quelle est la signification de la forme Qatal, et de quelle manière nous la traduisons en français ? Telles sont les questions auxquelles nous allons répondre dans la présente unité. Nous étudierons également comment l'hébreu marque le complément d'objet direct défini. Nous illustrerons ces thèmes à l'aide de divers versets extraits de la Bible.

  • 21. Traduction du Qatal (suite)

    Dans cette unité, nous continuons notre étude concernant la signification et la traduction de la forme Qatal. Nous allons découvrir comment cette forme s'accomplit dans différentes phrases et de quelle manière l'hébreu diffère du français sur ce point.

  • 22. Révision : Ruth (suite)

    Pourquoi Naomi désire-t-elle changer son nom en Mara ? Qu'est-il arrivé à Ruth et Naomi lorsqu'elles sont revenues de Moab ? Telles sont les questions, parmi d'autres, auxquelles nous allons répondre dans cette unité de révision. Cette discussion nous permettra de réviser les unités précédentes. (Ruth 1-2)

  • 23. Verbes Yiqtol

    La seconde forme verbale que nous allons étudier est le préfixe de conjugaison appelé "Yiqtol". Dans la présente unité, nous allons examiner comment reconnaître cette forme et la manière dont l'hébreu y marque les différentes personnes. Nous découvrirons que, dans cette forme, il existe également un lien patent entre les différentes personnes et les pronoms.

  • 24. Traduction de Yiqtol

    Quelle est la signification de la forme Yiqtol, et de quelle manière nous la traduisons en français ? Voici les questions auxquelles nous allons répondre dans cette unité. Nous illustrerons ces thèmes à l'aide de divers versets extraits de la Bible.

  • 25. Traduction du Yiqtol (suite)

    Dans cette unité, nous continuons notre étude concernant la signification et la traduction de la forme Yiqtol. Nous allons découvrir comment cette forme s'accomplit dans différentes phrases et de quelle manière l'hébreu diffère du français sur ce point.

  • 26. Révision : Ruth (suite)

    Quel est le lien sémantique entre le "lieu de repos" et les projets de Naomi à l'égard de Ruth ? (Ruth 3:1) Comment l'auteur du livre joue-t-il avec les connotations des verbes "connaître" et "s'allonger". Voilà certaines des questions auxquelles nous allons répondre dans cette unité de révision. Cette discussion nous permettra de réviser les unités précédentes. (Ruth 3)

  • 27. Verbes Wayyiqtol

    La troisième forme verbale que nous allons étudier est la forme Wayyiqtol. Dans la première partie de cette unité, nous étudierons de quelle manière reconnaître cette forme. Dans la seconde, nous découvrirons quelle est la signification de cette forme et comment la traduire en français. Nous illustrerons ses utilisations à l'aide de divers versets extraits de la Bible.

  • 28. Verbes Weqatal

    La quatrième forme verbale que nous allons étudier est la forme Weqatal. Dans la première partie de cette unité, nous étudierons de quelle manière reconnaître cette forme. Dans la seconde partie, nous découvrirons quelle est la signification de cette forme et comment la traduire en français. Nous illustrerons ses utilisations à l'aide de divers versets extraits de la Bible.

  • 29. Le chemin parcouru

    "Le chemin parcouru" est l'intitulé de notre dernière rencontre pour ce cours. Lors de cette rencontre, nous allons reprendre le cheminement du cours et voir le long parcours que nous avons effectué depuis la première unité jusqu'à maintenant.

Résumé du programme de cours

  • 1. Introduction : Jonas

    Bienvenue au cours B ! Dans cette unité, nous allons lire des extraits du premier chapitre de Jonas et utiliser ces versets pour nous aider à réviser certains thèmes importants du cours A. Outre les sujets grammaticaux tels que la forme construite, l'article défini, les verbes, etc., nous allons également aborder le contexte géographique, culturel et historique de ce récit.

  • 2. Jonas (suite)

    Dans la présente unité, nous allons poursuivre la lecture et la discussion du livre de Jonas. Outre la révision de points grammaticaux importants, tels que les suffixes pronominaux, la structure du mot en hébreu, etc., nous allons également étudier quelque chose de nouveau concernant la préposition hébraïque מִן “de” (de provenance). Dans notre discussion concernant le contexte culturel et historique du texte, nous aborderons certains aspects de la poésie hébraïque.

  • 3. Jonas à Ninive

    Dans la présente unité, nous continuons notre lecture du livre de Jonas et nous allons voir comment les habitants de Ninive répondent à l'avertissement de Dieu. Nous aborderons également comment (et pourquoi !) l'auteur de Jonas relie cette histoire à divers autres textes bibliques. Au cours de notre lecture, nous réviserons le vocabulaire hébraïque important concernant des choses telles que les royaumes, les parties du corps, les groupes d'animaux, etc.

  • 4. Est de Ninive

    Dans la présente unité, nous poursuivons notre lecture du livre de Jonas et nous allons voir comment et pour quelle raison le langage auquel recourt l'auteur fait écho à d'autres versets de ce livre. Nous allons également passer un certain temps à réviser des concepts importants à propos des noms et des adjectifs en hébreu, en utilisant des exemples extraits de Jonas 4. Outre notre discussion sur la grammaire, nous allons étudier certains concepts hébraïques du monde naturel.

  • 5. Participes

    Dans cette unité, nous allons étudier la forme du participe hébreu. Nous allons également lire quelques textes bibliques pour voir comment le participe peut être utilisé en tant que substantif, adjectif ou verbe. Dans la deuxième partie de notre discussion, nous allons nous concentrer sur la manière dont le participe fonctionne au sein du système verbal relatif de l'hébreu.

  • 6. Impératif

    Dans cette unité, nous allons étudier la forme de l'impératif en hébreu. Nous aborderons également certains textes bibliques pour voir comment l'impératif peut exprimer la volonté du locuteur de différentes manières : commandement direct, requête, permission, etc.

  • 7. La naissance de Moïse

    Dans la présente unité, nous allons lire des extraits de l'histoire de la naissance de Moïse et discuter des contextes culturels et historiques de ce texte. Nous allons également utiliser ces versets pour réviser divers sujets grammaticaux, en particulier le participe et l'impératif.

  • 8. L'infinitif construit

    Dans cette unité, nous allons étudier la forme verbale nominale appelée “infinitif construit”. Nous allons explorer les différentes manières dans lesquelles cette forme peut être combinée à des prépositions et des suffixes. Tout au long de l'unité, nous allons également lire des textes concernant Abraham, Josaphat et d'autres personnages bibliques pour voir comment l'infinitif construit est utilisé en hébreu biblique.

  • 9. L'infinitif absolu

    Dans cette unité, nous allons étudier la forme “absolue” de l'infinitif en hébreu. Nous étudierons l'aspect de cette forme et en quoi elle diffère de l'infinitif construit. Nous allons également explorer quelques-unes des utilisations les plus fréquentes de l'infinitif absolu en hébreu, en examinant des textes de l'ensemble des trois groupes majeurs de la littérature biblique : la Tora, les Hagiographes et les Prophètes.

  • 10. Joseph et ses frères

    Dans la présente unité, nous allons entamer la lecture du récit de la rencontre de Joseph avec ses frères en Egypte. Nous aborderons les aptitudes rhétoriques de Juda et de quelle manière il use de toutes les finesses de la “politesse en hébreu” pour inciter Joseph à écouter favorablement son discours. Nous allons également étudier comment l'hébreu exprime une interdiction immédiate (“ne fais pas ! ”) ainsi que le concept “d'avoir”.

  • 11. Suffixes pronominaux avec noms au pluriel

    Dans cette unité, nous allons réviser les suffixes pronominaux abordés lors du cours A et étudier quelle apparence prennent ces suffixes lorsqu'ils sont attachés à des noms au pluriel. Lors de la lecture de textes bibliques, nous verrons des exemples de ces suffixes en action, nous allons découvrir qu'ils peuvent également apparaître sur des prépositions.

  • 12. Suffixes de complément d'objet direct des verbes

    Dans cette unité, nous allons étudier que lorsqu'un pronom est le complément d'objet direct d'un verbe, il peut être attaché à ce verbe comme suffixe. Nous verrons l'aspect que prennent ces suffixes de complément d'objet direct ainsi que des exemples illustrant de quelle manière ils sont utilisés dans le texte biblique. Nous étudierons également comment ils se comparent à d'autres types de suffixes que nous avons abordés dans les unités précédentes.

  • 13. Joseph se fait connaître

    Dans la présente unité, nous allons poursuivre notre discussion de la rencontre de Joseph avec ses frères en Égypte. Nous allons aborder une forme particulière du verbe Qatal au cours de notre lecture et voir comment diverses prépositions prennent différentes formes de suffixes pronominaux. Nous allons également étudier de nouveaux idiomes hébraïques et voir comment les perspectives culturelles de l'auteur affectent sa vision de la géographie.

  • 14. Binyanim : Le système verbal de l'hébreu

    Dans cette unité, nous allons présenter une orientation générale de la manière dont le système verbal de l'hébreu est structuré. Nous étudierons que comme avec les noms, chaque verbe en hébreu est constitué d'une racine et d'un schème qui nous permettent de comprendre sa signification. Nous aborderons la relation entre les différents schèmes du verbe en hébreu (les binyanim) que nous rencontrerons dans nos prochaines unités.

  • 15. Le verbe au Piel

    Dans la présente unité, nous allons nous concentrer sur le binyan Piel, le membre actif du thème doublé. Nous étudierons quel aspect le verbe au Piel prend dans les différentes conjugaisons (Qatal, impératif, etc.) que nous avons déjà abordées dans le binyan Qal. Au cours de notre étude, nous lirons plusieurs versets extraits du livre de la Genèse, ce qui nous permettra de voir le verbe au Piel en action.

  • 16. Le verbe au Poual

    Dans la présente unité, nous allons nous concentrer sur le binyan Poual, le membre passif du thème doublé. Nous étudierons quel aspect le verbe au Poual prend dans ses différentes conjugaisons (Qatal, Yiqtol, etc.). En nous penchant sur les récits de Job et de Samson, nous serons également en mesure de comparer les formes du verbe Poual avec les formes des binyanim du Qal et Piel.

  • 17. Les fils de Juda

    Dans cette unité, nous entamons la lecture du récit de Juda et de Tamar en Genèse 38. Nous aborderons le contexte culturel de ce récit et explorerons ses liens avec l'histoire de Ruth. Au cours de notre lecture, nous réviserons les thèmes précédents tels que les suffixes de complément d'objet direct ainsi que les binyanim Piel et Poual. Nous allons également étudier de quelle manière des lettres gutturales peuvent affecter la forme des verbes au Piel et au Poual.

  • 18. Le verbe au Nifal

    Dans la présente unité, nous allons étudier plus particulièrement le binyan Nifal, le thème qui se caractérise par la lettre préfixée נ. Nous étudierons quel aspect le verbe au Nifal prend dans chacune de ses différentes conjugaisons (Qatal, impératif, etc.). Dans nos exercices en classe et dans les versets bibliques que nous lirons, nous verrons comment le Nifal peut exprimer une voix passive, réciproque ou réflexive.

  • 19. Le verbe au Hitpael

    Dans la présente unité, nous allons étudier le binyan Hitpael, lequel est le troisième membre du groupe de verbes doublés. Nous aborderons ses deux voix principales, réflexive et réciproque, et verrons comment ce verbe apparaît dans ses diverses conjugaisons. Nous nous pencherons également sur plusieurs exemples de ce verbe dans les récits d'Abraham, Jacob et Isaïe.

  • 20. Juda et Tamar

    Dans cette unité, nous allons continuer à lire l'histoire de Juda et de Tamar dans Genèse 38, et nous discuterons de la manière dont l'Écriture choisit délibérément ses paroles dans ce récit. Nous allons trouver des exemples de chacun des binyanim que nous avons étudiés jusqu'à présentet découvrirons que nous pouvons reconnaître ces binyanim même lorsque des lettres inhabituelles comme des gutturales changent leur forme légèrement.

  • 21. Le verbe au Hifil

    Dans la présente unité, nous revenons à notre discussion du système verbal de l'hébreu et nous allons étudier le verbe au Hifil, le binyan causatif actif. Tout en étudiant la morphologie unique de ce verbe, nous comparerons également cette forme aux binyanim précédents que nous avons abordés. Enfin, nous lirons quelques exemples de verbes au Hifil dans le texte biblique et verrons à quel point nous sommes maintenant en mesure de traduire !

  • 22. Le verbe au Houfal

    Dans cette unité, nous allons terminer notre discussion sur les binyanim de l'hébreu en étudiant la morphologie et les voix du binyan Houfal, le membre passif du groupe verbal causatif. En lisant des textes bibliques pour trouver des exemples de la forme du verbe Houfal, nous serons également en mesure de comparer ce verbe avec son homologue actif, le Hifil, ainsi qu'avec les autres binyanim étudiés.

  • 23. Tamar réussit

    Dans cette unité, nous continuons à étudier l'histoire de Juda et de Tamar. Nous allons trouver des exemples dans le texte différents verbes que nous avons appris, et nous réviserons les caractéristiques de l'ensemble des sept binyanim de l'hébreu. Nous discuterons également de certaines particularités de la langue hébraïque : la même racine est-elle toujours utilisée avec la même signification ? Le binyan Hifil peut-il avoir un passif autre que le Houfal ?

  • 24. Participes (suite)

    Alors que nous achevons la lecture de l'histoire de Juda et de Tamar dans cette unité, nous allons rencontrer le participe dans plusieurs formes inhabituelles. Nous allons découvrir quel aspect a le participe dans chacun des nouveaux binyanim que nous avons étudiés. En reprenant les derniers versets de Genèse 38, nous allons également examiner la manière dont les personnages et les idées essentielles ici s'inscrivent dans l'histoire plus vaste allant d'Abraham à David.

  • 25. Les adverbes en hébreu

    Quel aspect les adverbes ont-ils en hébreu ? Dans la présente unité, nous allons étudier certaines des différentes manières dans lesquelles les adverbes sont formés dans la langue hébraïque. Nous trouverons des exemples dans le texte biblique de chaque catégorie d'adverbe. Nos exemples incluront certains versets que nous avons abordés lors du cours A, mais nous disposons désormais de la compréhension de l'hébreu pour traduire plus complètement !

  • 26. David, Nabal et Abigaïl

    Dans la présente unité, nous allons lire et discuter de l'histoire de David, Nabal et Abigaïl dans 1 Samuel 25. Jeu de mots, caractérisation et rhétorique habile sont quelques-unes des techniques littéraires que nous voyons utiliser ici par l'auteur. Au cours de notre discussion, nous réviserons certaines formes verbales que nous avons étudiées jusqu'à présent. Nous étudierons également la manière dont l'hébreu transforme le participe Qal en verbe passif.

  • 27. Propositions relatives

    Dans la présente unité, nous allons étudier la manière de comprendre les “propositions relatives”, phrases qui décrivent un nom exactement comme un adjectif. Nous allons comparer, dans la mesure du possible, la syntaxe hébraïque à celle du français afin de voir comment obtenir la meilleure traduction de ces expressions. Nous allons également trouver des exemples de deux particules relatives en hébreu dans les différents genres du texte biblique et examinerons comment elles sont utilisées dans divers contextes.

  • 28. La forme du duel et les nombres

    Dans la présente unité, nous allons étudier quel aspect les nombres en l'hébreu prennent aux genres masculin et féminin. Nous allons également découvrir que l'hébreu dispose d'un suffixe spécial pour marquer les noms qui viennent par paires et explorer certaines situations différentes dans lesquelles cette “forme duelle” apparaît. Comme de coutume, nous rechercherons des exemples dans les textes bibliques.

  • 29. Création et suffixes pronominaux

    Dans la présente unité, nous allons lire et discuter du récit de la création dans Genèse 1-2, plus spécifiquement les versets concernant la création de la femme. Nous écouterons certains des midrachim juifs relatifs à ce texte et verrons comment ils interagissent ici avec l'hébreu. Au cours de notre étude, nous rencontrerons différents types de suffixes pronominaux et étudierons l'aspect que prennent ces suffixes dans les noms féminins pluriels.

  • 30. Le chemin parcouru

    Voyez jusqu'où nous sommes arrivés ! Lors de ce cours, nous allons commencer par la lecture de quelques versets (sans traduction) à propos du patriarche Isaac. Nous allons nous mettre l'accent sur certaines formes verbales et d'autres sujets grammaticaux que nous trouvons ici et nous remémorer ce que nous avons étudié ce semestre. Puis nous reprendrons les versets et verrons à quel point nous pouvons traduire avec toutes les connaissances acquises en hébreu dont nous disposons à présent.

Résumé du programme de cours

  • 1. Mission de Samuel

    Bienvenue au cours de niveau C ! Dans notre première unité, nous allons lire des extraits de 1 Samuel 16, le récit dans lequel nous rencontrons pour la première le roi David alors encore dans la maison de son père. Nous allons utiliser ces versets pour nous permettre de réviser une partie des thèmes grammaticaux importants des cours A et B, en particulier le système verbal hébraïque. Nous allons également étudier comment un nouveau roi était oint dans la période biblique.

  • 2. Intronisation d'un roi

    Dans cette unité, nous allons poursuivre notre lecture de 1 Samuel 16, le récit de David oint comme roi. Au cours de notre lecture, nous allons rencontrer plus de thèmes des cours A et B, tels que le système numérique hébraïque et le ה interrogatif. Nous verrons également de quelle manière le texte biblique choisit ses mots avec précaution afin de relier ce récit avec la narration relative au roi Saül.

  • 3. Saül rencontre David

    Dans la présente unité, nous allons terminer la lecture de 1 Samuel 16 et assister à la manière dont Saül rencontre pour la première fois David. Nous aborderons de nouveaux adverbes et poursuivrons la révision concernant la manière dont les différents binyanim apparaissent dans leurs diverses conjugaisons. Savez-vous ce que signifient les noms “Saül” et “Jessé” ?

  • 4. Verbes פ''נ

    Dans cette unité, nous allons aborder les “verbes faibles” en hébreu et étudier de quelle manière nous nommons ces différents groupes de verbes. Le premier type du groupe de verbes faibles que nous allons étudier est le groupe de verbes “Péh-Noun” פ''נ, celui dans lequel la lettre נ est la première lettre de la racine du verbe. Nous parcourrons le texte biblique afin de voir ce à quoi ce verbe ressemble dans les conjugaisons du binyan Qal.

  • 5. Verbes פ''נ (suite)

    Maintenant que nous connaissons l'aspect du groupe de verbes פ''נ “Péh-Noun” dans le binyan Qal, nous allons examiner sa forme dans d'autres binyanim. Pouvez-vous deviner quels binyanim permettraient à la lettre נ de s'assimiler si elle était la première lettre de la racine. Comme de coutume, nous rechercherons des exemples de toutes ces nouvelles formes dans les textes bibliques.

  • 6. Goliath le Philistin

    Aujourd'hui, nous allons commencer la lecture du célèbre récit de David et Goliath. Qui étaient les Philistins, où se déroula ce combat et pour quelle raison Goliath voulut-il combattre l'un des Israélites ? Tout en répondant à ces questions, nous réviserons également certaines formes verbales, en particulier le groupe פ''נ et aborderons un nouveau groupe de verbes d'aspect très familier.

  • 7. Utilisation du dictionnaire

    Dans cette unité, nous allons apprendre à utiliser les différents lexiques hébraïques afin que vous puissiez rechercher n'importe quel mot inconnu de vous-même. Nous allons commencer par réviser certains des thèmes précédents concernant la structure du mot en hébreu (racines et schèmes). Puis, nous verrons comment cette acquisition de connaissance nous aidera à localiser n'importe quel mot dans un lexique. Nous aurons également une idée des informations que les différents lexiques peuvent nous offrir.

  • 8. Verbes Péh-Gutturale

    La présente unité porte essentiellement sur les verbes Péh-Gutturale, verbes dont la première lettre de la racine est une gutturale. Comment les lettres gutturales peuvent-elles affectées la forme verbale ? Quand n'ont-elles aucun effet ? Telles sont, entre autres, les questions que nous allons examiner. Nous allons également voir que la lettre א entraîne des modifications uniques, plus particulièrement dans le groupe spécial des verbes פ''א.

  • 9. Verbes Lamed-Gutturale

    Dans la présente unité, nous étudions les verbes Lamed-Gutturale dont la troisième lettre de la racine est une gutturale. Comme nous l'avons vu précédemment dans le groupe de verbes Péh-Gutturale, ici également nous allons découvrir que la gutturale א se comporte de façons uniques. Dans quelles situations le א est-il muet ? Lorsqu'il est muet, de quelle manière affecte-t-il la forme verbale dans différents binyanim ?

  • 10. David et Goliath

    Dans cette unité, nous allons poursuivre notre lecture du récit de David et Goliath dans 1 Samuel 17. Nous commençons là où le récit passe de Goliath sur le champ de bataille à Jessé et son fils David à Bethléem. Au cours de cette lecture, nous réviserons les thèmes de nos précédentes unités et aborderons le contexte géographique et culturel dans lequel cette histoire se déroule.

  • 11. Verbes ל''י

    Dans cette unité, nous allons étudier les verbes dont la troisième lettre de la racine était initialement un י. Dans quelles conjugaisons ce י apparaît-il encore, et est-il utilisé comme une consonne régulière ou en tant que voyelle ? Dans quelles conjugaisons n'apparaît pas le י, et comment cela affecte-t-il la forme du verbe ? Cette semaine, nous répondrons à ces questions pour les formes de base du binyan Qal.

  • 12. Verbes ל''י (suite)

    Dans cette unité, nous allons poursuivre notre étude des verbes ל''י et terminer la description de ce groupe de verbes faibles du binyan Qal. Se faisant, nous découvrirons pour quelle raison la forme Wayyiqtol de ces verbes est particulièrement remarquable. Finalement, nous nous pencherons sur les autres binyanim et verrons comment les racines ל''י sont traitées dans chacune.

  • 13. David et Goliath (suite)

    La présente unité relate l'apogée de l'histoire de David et Goliath (1 Samuel 17), en nous faisant découvrir le résultat de leur confrontation. Au cours de notre lecture, nous allons poursuivre la révision des groupes de verbe des unités précédentes, et étudierons de quelle manière la racine particulière לק''ח s'inscrit dans ce cadre.

  • 14. Verbes פ"י

    Dans la présente unité, nous allons voir ce qui se produit dans le binyan Qal avec les verbes dont la première lettre de la racine est un י. À quelles conjugaisons ces racines se comportent-elles comme les verbes intensifs, et à quelles conjugaisons diffèrent-elles ? Existe-t-il différents types de verbes פ''י ? Telles sont les questions auxquelles nous répondrons au cours de l'étude de ces verbes, en nous fondant sur des exemples que nous offre le texte biblique.

  • 15. Verbes פ"י (suite)

    Maintenant que nous connaissons l'aspect du groupe de verbes פ''י “Péh-yod” du binyan Qal, nous allons nous pencher sur d'autres binyanim. Quels sont les trois binyanim qui font que ces verbes se comportent comme les verbes intensifs, et quels sont les trois qui en font quelque chose d'unique ? Nous verrons des exemples extraits de différentes parties du texte biblique en étudiant ce qui survient à la lettre י dans ces conjugaisons.

  • 16. David et Saül

    Dans la présente unité, nous revenons à l'histoire de David et Saül et découvrons quelles sont leurs relations après la victoire de David contre Goliath. Comment la famille de Saül s'implique dans cette relation, et comment cette dernière peut évoquer un autre récit biblique ? Au cours de notre lecture, nous réviserons certains verbes faibles que nous avons étudiés et nous pencherons sur le comportement unique d'une racine spéciale.

  • 17. Accents et accusations

    Nous poursuivons notre analyse des formes de verbes faibles que nous avons étudiées en achevant notre lecture du récit de la fuite de David (1 Samuel 19). En outre, nous allons porter notre premier regard sur le système des accents hébraïques bibliques, ou te'amim, qui apparaissent aux côtés des voyelles dans les éditions imprimées du texte. Quelles fonctions jouent ces te'amim, et de quelle manière nous seront-ils utiles à nous, lecteurs ?

  • 18. Verbes עו"י

    Dans cette unité, nous allons étudier un nouveau groupe de verbes, ceux dont la seconde lettre de la racine est ו ou י. Comment ces deux types de racines sont-ils similaires entre eux, et dans quelles conjugaisons apparaissent-ils légèrement différents ? Pourquoi les verbes avec ces lettres radicales ne se comportent-ils pas comme des verbes intensifs ? Telles sont les questions auxquelles nous répondrons au cours de l'analyse du comportement de ces verbes au binyan Qal.

  • 19. Verbes עו"י (suite)

    Dans cette unité, nous allons poursuivre notre étude des verbes עו"י, et terminer la description par la manière dont ces racines se conjuguent au binyan Qal. Nous verrons comment le Wayyiqtol et les formes à l'infinitif s'apparent à la forme Yiqtol. Nous allons également étudier pourquoi l'emplacement d'un accent dans un verbe est si important pour reconnaître la conjugaison, tel que nous le constaterons grâce à quelques exemples extraits de versets de la Genèse.

  • 20. David et Jonathan

    Dans 1 Samuel 20, nous lisons l'histoire de Jonathan, un autre enfant de Saül qui prend le parti de David contre son père. Au cours de notre lecture, nous réviserons quelques-unes des formes de verbes faibles que nous avons rencontrées dans ce cours. Nous aborderons plus en détail l'interrogatif מה. Enfin, nous reviendrons au thème des te'amim et verrons comment quelques-uns parmi eux affectent certaines formes de mots.

  • 21. Le système volitif

    Lors du cours B, nous avons appris que l'hébreu utilise la forme impérative du verbe lorsque le locuteur désire exprimer sa volonté à l'intention de la personne à qui il s'adresse. Mais que se passe-t-il lorsque le locuteur désire exprimer sa volonté concernant une troisième personne, ou même le concernant lui-même ? L'hébreu dispose de formes uniques pour chacune de ces situations, comme nous allons le découvrir dans la présente unité.

  • 22. David à Gath

    Dans la présente unité, nous reprenons l'histoire de David et voyons ce qui se trame après sa fuite devant Saül. Vers quelle destination s'échappe-t-il, et à quels nouveaux problèmes est-il confronté ? Au cours de notre lecture, nous allons étudier plusieurs verbes עו"י et réviser leurs formes au binyan Qal avant d'aborder d'autres binyanim dans l'unité suivante. Nous découvrirons également une forme particulière du verbe au Hitpael.

  • 23. עו"י – Autres binyanim

    Qu'advient-il des verbes עו"י dans les binyanim redoublés (Piel, Poual, Hitpael), dans lesquels la seconde lettre de la racine est censée être redoublée ? Qu'en est-il du thème H (Hifil, Houfal) – comment mes verbes עו"י prennent-ils ici une forme unique ? Telles sont les questions auxquelles nous répondrons au cours de cette unité, en nous fondant sur des versets familiers extraits du texte biblique.

  • 24. עו"י – Nifal et Hifil

    Dans cette unité, nous allons continuer de compléter la présentation des verbes au Hifil du groupe verbal עו"י. Nous allons également étudier la manière dont se comporte le binyan Nifal Binyan dans les racines où la seconde lettre de la racine est ו ou י. Puisque nous avons vu tous les schèmes de verbes faibles importants, nous allons vérifier que nous pouvons distinguer ces différentes formes, en nous penchant sur les versets de différents genres bibliques à titre d'exemples.

  • 25. Verbes ע"ע

    Avant de quitter les verbes faibles pour la suite de ce cours, nous allons brièvement aborder un dernier groupe. Que signifie de dire qu'un verbe a une racine “ayin-ayin” ? À quel autre groupe de verbes faibles certaines de ces formes sont-elles très similaires ? Lors de notre étude de ces verbes, nous allons explorer quelques exemples extraits de divers genres du texte biblique.

  • 26. Qatal vs. Wayyiqtol

    Maintenant que nous avons terminé notre étude de la morphologie des formes verbales hébraïques, nous allons nous concentrer sur la manière dont les différentes conjugaisons sont effectivement utilisées. Nous allons réviser notre discussion du cours A concernant les formes Qatal et Wayyiqtol et étendre cette connaissance en explorant d'autres manières dans lesquelles ces formes interagissent dans le texte biblique.

  • 27. Choix de David

    Dans la présente unité, nous reprenons l'histoire de David et voyons ce qui se trame lorsque Saül reprend sa poursuite. Dans les grottes d'Ein Guédi, David voit s'offrir à lui une opportunité inespérée. Que ses hommes lui conseillent-ils, et que choisira-t-il ? Au cours de notre lecture, nous réviserons certains verbes faibles et verrons ce qui se produit dans une racine inusitée qui associe deux schèmes de verbe faible.

  • 28. Weqatal et impératifs

    Nous allons commencer cette unité en reprenant notre discussion précédente concernant la forme Weqatal. Quelles sont certaines caractéristiques de ce verbe qui nous permettront de le distinguer d'une forme Qatal simple avec la conjonction ? Puis, nous reviendrons à la forme impérative. Vous souvenez-vous que nous avons étudié deux formes différentes de l'impératif masculin singulier ? Pourquoi l'hébreu peut-il avoir deux formes ici ?

  • 29. Schèmes de nom faibles

    À présent que nous avons tout appris concernant la manière dont les schèmes de verbes peuvent être affectés par certaines lettres radicales, nous allons à nouveau porter notre attention sur les noms. Comment ces mêmes lettres radicales faibles affectent-elles les schèmes du nom ? Nous allons répondre à cette question en comparant des types de racines similaires dans les noms et les verbes, et en explorant quelques exemples extraits du texte biblique.

  • 30. Le chemin parcouru

    Dans notre dernière unité, nous allons réunir tous les outils que nous avons acquis dans ce cours – connaissance des racines faibles, familiarisation aux dictionnaires d'hébreux, etc. – et les utiliser pour traduire quelques versets d'un psaume de David. Notre analyse de ces quelques lignes de poésie posera les jalons du cours D, dans lequel nous allons porter notre attention vers les différents genres littéraires du texte biblique.

Résumé du programme de cours

  • 1. Elie au torrent de Kerit

    Bienvenue au cours D ! Dans nos premières unités, nous allons commencer notre étude des genres bibliques en examinant la prose narrative dans les récits d'Elie. Lors de notre lecture du premier récit dans 1 Rois 17 et de notre discussion concernant son contexte historique, nous réviserons également certains des groupes de verbes faibles abordés lors du cours C.

  • 2. Elie et la veuve

    Dans cette unité, nous allons continuer l’étude du récit d’Elie et lire sa rencontre avec la veuve à Sarepta. Où se trouve Sarepta, et pour quelle raison son emplacement est important ? Au cours de notre lecture, nous mettrons en pratique différentes formes de verbes ainsi que leur utilisation. Nous réviserons également certains éléments importants concernant les lexiques hébraïques et de quelle manière rechercher différentes catégories de mots.

  • 3. Elie et les prophètes de Baal

    Notre discussion concernant Elie et notre révision des thèmes du cours C nous mènent, dans cette unité, au mont Carmel, où Elie affronte les prophètes de Baal. Qui est Baal, et pourquoi est-ce significatif compte tenu des trois années de sécheresse ? Nous allons également rencontrer pour la première fois un texte ougaritique et étudier comment une partie de cette littérature extra-biblique peut nous aider à comprendre le récit hébraïque.

  • 4. Elie au mont Horeb

    Dans cette unité, nous allons clore notre discussion portant sur le récit d’Elie. Nous effectuerons une révision finale du nom et des formes verbales que nous avons étudiés lors de nos trois premiers cours, et nous continuerons de développer nos aptitudes à la traduction. Nous examinerons également quelques comparaisons intéressantes que le récit dans 1 Rois 19 esquisse entre Elie et Moïse.

  • 5. Poésie biblique

    Dans cette unité, nous commençons notre discussion sur le genre de la poésie biblique. Qu’est-ce que la poésie en général ? Quelles sont les caractéristiques principales de la poésie biblique en particulier ? Quels textes bibliques sont considérés être poétiques ? Nous allons répondre à ces questions et nous pencher sur les Psaumes en tant qu’exemples de la caractéristique structurelle la plus importante de la poésie biblique.

  • 6. Types de parallélismes

    A présent que nous avons exploré de quelle manière les versets poétiques sont divisés en unités, nous allons porter notre attention sur le phénomène du “parallélisme”. Qu’est-ce que le parallélisme ? De quelles façons différentes deux (ou plus) parties d'un verset peuvent-elles être parallèles entre elles ? Nous allons extraire des exemples de diverses catégories de poésie biblique (religieuse, sagesse, prophétique, etc.) afin d'illustrer les types de parallélismes.

  • 7. Parallélisme : le modèle linguistique

    Dans notre unité précédente, nous avons discuté des différents types de parallélismes du point de vue sémantique, en examinant comment les significations de termes parallèles peuvent se rapporter l’un à l'autre. Dans la présente unité, nous nous pencherons sur le parallélisme du point de vue linguistique, en examinant les structures syntaxiques et les classes de mots de chaque unité parallèle du verset.

  • 8. Psaume 1

    Après avoir abordé divers aspects de la poésie biblique, en particulier le parallélisme, nous allons les approfondir en examinant de quelle manière ils sont utilisés dans un psaume. Comment sont utilisées certaines de ces structures poétiques au niveau du psaume dans sa totalité ainsi que dans des versets spécifiques ? Quelles sont les caractéristiques supplémentaires de la poésie biblique ?

  • 9. Paires de mots

    Comme nous l'avons vu dans les unités précédentes, le parallélisme est l'une des caractéristiques la plus importante de la poésie biblique. Quelles sont certaines des paires de mots parallèles courantes, et quels types de relations voyons-nous entre ces mots ? Nous allons également examiner un texte ougaritique afin d'illustrer certains points communs entre la poésie biblique et son contexte cananéen plus large.

  • 10. Paires de sons et allitération

    Comme nous avons étudié la sémantique et d’autres aspects linguistiques pour décrire le parallélisme et avons discuté de certaines paires de mots courantes, nous allons aborder à présent la phonétique. Comment les auteurs bibliques utilisent-ils un son pour créer une forme poétique ? De quelles façons deux (ou plusieurs) mots peuvent-ils être parallèles du fait de leur prononciation ? Qu’est-ce qu’une allitération, et comment est-elle utilisée dans la poésie biblique ?

  • 11. Le Cantique des cantiques et ע''ע

    Dans la présente unité, nous allons rencontrer différents types de poésie en explorant un passage du Cantique des cantiques. Comment est-il similaire à d’autres formes de la poésie biblique ? De quelle manière est-il similaire à la prose ? De quelles façons se distingue-t-il de ces deux formes ? Au cours de notre lecture, nous découvrirons également une nouvelle utilisation de la forme verbale פּוֹלֵל.

  • 12. Syntaxe de poésie unique

    Dans cette unité, nous nous écartons du parallélisme et nous allons nous pencher sur certaines des caractéristiques syntaxiques uniques qui distinguent la poésie de la prose biblique. Quels sont les éléments communs qui peuvent être omis des phrases poétiques ? Quelles autres particularités de la syntaxe peuvent apparaître dans la poésie biblique ? Nous rechercherons des exemples dans divers textes.

  • 13. Langage de la loi

    Dans cette unité, nous commençons notre étude d'un autre genre de littérature biblique : le langage de la loi. Nous allons examiner les concepts de loi et de justice dans le texte biblique et explorer les racines et les mots couramment utilisés dans ces contextes. Nous allons nous pencher plus spécifiquement sur la racine שׁפ''ט. Quel est la signification d’origine de cette racine, et comment est-elle utilisée dans le domaine de la justice (et ailleurs) ?

  • 14. Lois casuistiques et apodictiques

    Dans cette unité, nous poursuivons notre étude de la langue de la loi en examinant les deux principaux types dans lesquels les lois bibliques sont organisées : la loi casuistique et la loi apodictique. Quelles sont les principales caractéristiques de chaque type de loi, et quels types de structures linguistiques voyons-nous dans chacun ? Nous trouverons des exemples dans le livre de l’Exode pour chacun de ces types.

  • 15. Loi biblique : formules linguistiques

    Après avoir étudié les deux types de base des lois bibliques, nous allons découvrir où se trouvent réuni l’essentiel de ces lois dans le texte biblique. Nous examinerons également les formules linguistiques les plus courantes qui sont utilisées pour exprimer chaque type de loi.

  • 16. Formes verbales de la loi

    Dans la présente unité, nous allons nous concentrer sur les formes verbales principales utilisées dans le langage de la loi dans le texte biblique : Yiqtol, Weqatal et la forme du participe. Quelles sont les caractéristiques de ces formes qui en font le choix naturel pour la langue de la loi ? Comment l'utilisation de ces formes dans les textes de loi est-elle similaire à leurs rôles fréquents en prose narrative régulière ?

  • 17. Utilisation des livres de grammaire

    Dans cette unité, nous allons découvrir des livres de grammaire hébraïque courants, tant les grammaires pour étudiant que celles de référence. Quelles sont les différences entre ces deux types de livres de grammaire, et pourquoi sont-ils si importants pour le lecteur hébreu indépendant ? Lorsque nous nous pencherons sur quelques exemples en cours, nous étudierons comment utiliser ces grammaires pour résoudre les difficultés que nous rencontrons dans le texte.

  • 18. Livres de grammaire (suite)

    Dans cette unité, nous continuons à nous exercer à utiliser les grammaires de référence hébraïques de Joüon-Muraoka et Gesenius, et à résoudre des problèmes à l’aide de la table des matières. À l'aide de ces livres de grammaire, nous explorerons plusieurs nouveaux points de morphologie et de syntaxe hébraïques que nous n'avons pas encore abordés.

  • 19. Index de livres de grammaire

    Dans cette unité, nous continuons notre étude des livres de grammaire de référence en apprenant à utiliser l'index situé à la fin du livre pour localiser des informations. Tout en nous familiarisant avec des exemples du texte biblique, nous rencontrerons quelques nouveaux thèmes grammaticaux, incluant des formes particulières de suffixes pronominaux attachés à certaines prépositions.

  • 20. La parabole de la vigne

    Dans cette unité, nous entamons notre étude concernant le genre de la littérature prophétique. Au lieu de commencer par des questions d’ordre général, nos premières unités porteront sur des études de cas à l’aide d’exemples spécifiques à ce genre. Nous commençons dans cette unité par la lecture de “la parabole prophétique” dans Isaïe 5:1-7. Que pouvons-nous apprendre de ce passage des caractéristiques de la littérature prophétique ?

  • 21. Prophéties de réprimande

    Maintenant que nous avons étudié un exemple d'une parabole prophétique, nous allons porter notre attention sur un autre type de prophétie : la “prophétie du malheur” qui est une variété particulière des “prophéties de réprimande”. Comment ces prophéties sont-elles structurées, et quelles caractéristiques linguistiques de la littérature prophétique pouvons-nous voir dans notre exemple d’Isaïe 5:11-17 ?

  • 22. Prophéties de consolation

    Dans cette unité, nous nous penchons sur un troisième type fréquent de prophétie. Les “prophéties de consolation” décrivent la rédemption d'Israël après le châtiment divin. Lors de notre lecture d’un exemple extrait du livre de Jérémie, nous allons poursuivre notre analyse des caractéristiques linguistiques spécifiques à la littérature prophétique.

  • 23. Prophétie biblique

    Maintenant que nous avons étudié des exemples spécifiques de la prophétie biblique, nous allons porter notre attention sur des questions plus générales. Quelle est l’origine de la racine נב''א ? Qu’ont en commun la prophétie biblique et la prophétie de l'ancien Proche Orient ? Quelles catégories de prophètes sont décrites dans le texte biblique ? Comment ces prophètes sont-ils similaires entre eux, et en quoi diffèrent-ils ?

  • 24. Langue unique de la prophétie

    Dans notre unité finale concernant la prophétie biblique, nous allons reprendre l’aspect grammatical et résumer les caractéristiques uniques de la langue prophétique que nous avons observées dans nos lectures lors des dernières semaines. Quels sont les formules fréquentes utilisées dans la prophétie ? Où les prophètes adoptent-ils la langue de la poésie, et où leur vocabulaire et leur syntaxe sont-ils exclusivement prophétiques ?

  • 25. Verbes ע''ע

    Dans cette unité, nous reprenons l’étude des verbes ע''ע, dont la seconde et troisième lettres de la racine sont identiques. Quel aspect ont ces verbes au binyan Qal ? Et au Nifal ? Comment la compréhension du processus d' “analogie” (et peut-être même en araméen !) peut-elle nous permettre de mieux appréhender ces formes ?

  • 26. Littérature de la sagesse : les proverbes

    Dans cette unité, nous commençons notre étude du genre dit de la “littérature de la sagesse” en examinant le livre des Proverbes. Nous verrons que bien que la littérature de la sagesse présente des caractéristiques poétiques, son style est unique et son vocabulaire plus encore. Quels sont certains des termes utilisés dans la littérature de la sagesse pour “enseignement”, “sagesse”, “personne sage” et “insensé” ?

  • 27. Proverbes 31 et plus de ע''ע

    Cette semaine nous portons notre attention sur un ensemble particulier de versets à la fin du livre de Proverbes. Comment ces versets illustrent-ils les thèmes de la sagesse, et que révèlent-ils concernant la relation entre la littérature de la sagesse et de la poésie ? Nous reprendrons également les verbes ע''ע et constaterons que ces formes ressemblent aux binyanim Hifil et Houfal.

  • 28. Langue de Kohelet

    Après avoir étudié quel aspect présente la littérature de la sagesse dans le livre de Proverbes, nous allons porter notre attention sur un livre unique parmi les textes de sagesse bibliques : Kohelet (Ecclésiaste). D'où provient le titre du livre ? Quand ce livre a-t-il été écrit, et comment pouvons-nous le savoir ? Qu’est-ce qui le distingue des autres textes de sagesse et de la prose biblique en général ?

  • 29. Un temps pour tout

    Dans cette dernière unité concernant le livre de Kohelet, nous allons examiner un passage célèbre du troisième chapitre. Quelle preuve voyons-nous dans ce chapitre quant à la période à laquelle ce livre a été rédigé ? Comment l’examen d'autres langues apparentées ainsi que des expressions hébraïques va-t-il nous permettre de comprendre plus en profondeur la langue de Kohelet ?

  • 30. Le chemin parcouru

    Dans cette dernière unité, nous marquons une pause afin de faire le bilan du chemin parcouru depuis l’unité 1. Quels sont certains des différents genres bibliques dont nous avons discutés, et quelles sont les caractéristiques de style et de langue qui les distinguent ? Qu’en sera-t-il du cours E ?

Résumé du programme de cours

  • 1. Introduction et termes de base

    Bienvenue au Cours E ! Dans cette leçon, nous présenterons les concepts de base qui orienteront les discussions du cours. Comment une description « diachronique » de la langue hébraïque diffère-t-elle de la description « synchrone » qui a guidé nos quatre premiers cours ? Qu'est-ce que la « linguistique sémitique comparative », et comment peut-elle nous aider à mieux comprendre l'hébreu ?

  • 2. Changements de consonnes

    Notre cours suit la chronologie de la langue hébraïque, depuis ses débuts à maintenant, nous commencerons par l'étude des consonnes de la langue protosémitiques, qui a précédé l'hébreu biblique. Comment les 29 consonnes originales sémitiques sont-elles devenues les 23 que nous voyons dans l'hébreu biblique ? Comment cela peut-il nous aider à comprendre le vocabulaire hébreu ?

  • 3. Changements de consonnes : Les consonnes emphatiques

    Dans ce cours, nous poursuivons l'étude des changements de consonnes dans les langues sémitiques et verrons comment ce phénomène affecte le vocabulaire de l'hébreu biblique. Qu'est-ce qu'une consonne emphatique ? Combien y en avait-il dans le protosémitique et comment sont-elles entrées dans l'hébreu biblique. Autant de question auxquelles nous répondrons en étudiant des exemples issus du vocabulaire biblique.

  • 4. Changements de consonnes : Consonnes uvulaires

    Nous conclurons notre discussion sur les changements de consonnes en étudiant l'histoire des consonnes uvulaires protosémitiques [ġ] et [h]et leur relation avec les consonnes gutturales hébraïques [‘] and [h. Qu'est-ce qu'une consonne uvulaire. Comment le grec de la Septante peut nous en apprendre davantage sur la façon dont ces consonnes ont changé dans la langue hébraïque ?

  • 5. Poésie biblique archaïque

    Dans cette leçon, nous porterons notre attention sur le premier stade de l'hébreu que nous voyons dans le texte biblique : la poésie biblique archaïque. Quels sont les trois stades distincts de l'hébreu que nous voyons dans le texte, et comment pouvons-nous distinguer la poésie archaïque des deux autres ? Quels sont les problèmes méthodologiques rencontrés pour identifier ces textes comme archaïques ?

  • 6. Le chant de la mer

    Nous poursuivrons notre étude de l'ancien hébreu vu dans le « Chant de la mer » (Exode 15:1-18). Quels signes supplémentaires de langage archaïque sont évidents dans ce poème ? De quelles façons la comparaison avec d'autres langues sémitiques peut nous aider ici ?

  • 7. Le Chant de Déborah

    Poursuivant notre discussion de la poésie archaïque, nous étudierons le Chant de Déborah dans Juges 5. Quels sont les signes du langage précoce que nous voyons dans ce texte ? Nous allons étudier une forme de verbe inhabituelle et examiner quelques-unes des structures poétiques utilisées dans ce chant.

  • 8. Poésie biblique archaïque : la question du dialecte

    Dans cette leçon, nous étendrons le cadre de notre discussion de la poésie archaïque pour inclure la question plus large des différents dialectes dans le texte biblique. Les dialectes locaux variaient-ils selon les régions de l'ancien Israël, et comment le savons-nous ? Nous explorerons cette question du dialecte en étudiant les pronoms relatifs utilisés dans la poésie archaïque et ailleurs.

  • 9. Poésie biblique archaïque : Résumé

    Au cours des quatre dernières leçons, nous avons isolé des phénomènes linguistiques spécifiques dans le Chant de la mer et le Chant de Déborah pour apprendre le langage de la poésie archaïque. Quels sont les problèmes méthodologiques liés à la comparaison de cette langue avec la prose classique ? Quelles preuves de l'histoire linguistique avons-nous vu dans la morphologie, la syntaxe et le vocabulaire de ces chansons ?

  • 10. La période du Premier temple

    Dans cette unité, nous tournerons notre attention sur l'étape suivante de la langue hébraïque : la « période du Premier temple ». Quelles sont les limites historiques de cette étape et où apparaît-elle dans le texte biblique ? Comment ses locuteurs appelaient-elles cette langue ? Après avoir abordé ces questions générales, nous commencerons à étudier en quoi le vocabulaire de cette période est différent.

  • 11. La prose du Premier temple : Le système verbal

    Dans cette leçon, nous poursuivrons notre discussion sur l'hébreu de la période du Premier temple en étudiant le système verbal. Après un bref aperçu des formes verbales lors des leçons précédentes, nous nous concentrerons sur les formes verbales séquentielles Wayyiqtol et Weqatal. En quoi ces formes diffèrent et se ressemblent dans la prose du Premier temple, et où diffèrent-elles ?

  • 12. Verbes du Premier temple (suite)

    Nous commencerons cette leçon par l'étude de la forme verbale Wayyiqtol. Ce verbe marque-t-il toujours la séquence chronologique ou at-il d'autres emplois ? Nous étudierons ensuite la forme inhabituelle du verbe יִקְטְלוּן. Quelle est l'ancienneté de cette forme et a-t-elle une signification particulière dans l'hébreu biblique ?

  • 13. La période du Premier temple : Résumé

    L'objectif de cette leçon est de résumer les caractéristiques distinctives de la langue à l'époque du Premier Temple. À quelle période l'hébreu a-t-il été écrit ? Comment son vocabulaire, sa syntaxe et sa morphologie le distinguent de la poésie archaïque et de la langue de la période du Second temple ?

  • 14. Inscriptions hébraïques (période du Premier temple)

    Comment pouvons-nous apprendre l'hébreu de la période du Premier temple à partir de sources extérieures au texte biblique ? Au cours du siècle dernier, les archéologues ont trouvé un certain nombre d'inscriptions de cette période qui offrent un nouvel aperçu de la langue hébraïque. Après un aperçu général de ces inscriptions, nous nous concentrerons sur l'inscription du tunnel de Siloé trouvée à Jérusalem.

  • 15. Lettres d'Arad et ostraca de Samarie

    Dans cette leçon, nous poursuivons notre discussion sur les inscriptions de la période du Premier temple en examinant plusieurs ostraca trouvés dans la ville judéenne d'Arad et la ville israélite de Samarie. En plus de nous offrir un aperçu plus détaillé de la vie quotidienne des temps bibliques, ces inscriptions peuvent nous aider à aborder la question des différents dialectes de l'hébreu de la période du Premier temple.

  • 16. Inscription Mesad Hashavyahu

    Notre discussion sur les anciennes inscriptions en hébreu se poursuit avec l'étude d'un ostracon trouvé dans une ville proche de la côte de Judée. Dans cette lettre de plainte à un fonctionnaire local, nous retrouverons à la fois des similitudes avec le texte biblique et quelques variantes intéressantes. Que peuvent nous apprendre nos observations sur la réalité culturelle et linguistique de la période du Premier temple ?

  • 17. Inscriptions : Résumé

    Dans cette leçon, nous résumerons ce que nous avons appris sur l'hébreu biblique à partir des inscriptions que nous avons étudiées au cours des trois dernières leçons. Dans ces inscriptions, quelles sont les similarités avec l'hébreu biblique et quelles sont les différences ? Que peuvent nous apprendre les différences sur l'histoire de l'hébreu dans le texte biblique ?

  • 18. La période du Second temple

    Nous concentrons maintenant notre attention sur la période du Second temple. Quand cette période a-t-elle commencé et quels sont les livres bibliques écrits durant cette période ? Pourquoi la langue araméenne est-elle si importante pour comprendre le développement de l'hébreu pendant cette période ?

  • 19. Le vocabulaire tardif

    Dans cette leçon, nous poursuivons notre discussion sur l'hébreu du Second temple en étudiant ses caractéristiques linguistiques uniques, telles que le vocabulaire provenant de sources externes à la langue hébraïque (le perse et l'araméen, par exemple). Comment peut-on déterminer si un mot araméen est réellement un élément tardif de l'hébreu et non uniquement un reflet du patrimoine partagé de ces deux langues ?

  • 20. Hébreu biblique tardif dans les 1QIa

    Dans cette leçon, nous explorerons les derniers stades de la période du Second temple en étudiant le rouleau d'Isaïe (1er siècle av. J.-C.) découvert à Qumran. Quels sont les signes témoignant que ce rouleau reflète la langue de son temps, alors que la version massorétique conserve de plus près le texte original d'Isaïe ? Que peuvent nous enseigner ces signes sur l'évolution de l'hébreu à cette période ?

  • 21. Construction infinitive dans la période du Second temple

    Un changement significatif dans l'emploi de la forme de construction infinitive a eu lieu dans la période du Second temple. Dans cette leçon, nous étudierons différents contextes des emplois de cette forme. Quelles formes verbales ont rempli ces fonctions dans la littérature de l'époque du Second temple ?

  • 22. Infinitif absolu dans la période du Second temple

    Comme pour la construction infinitive, l'emploi de l'infinitif absolu a également connu une évolution importante dans la période du Second temple. Après avoir étudié les emplois courants de cette forme dans la période du Premier temple, nous verrons quelle(s) forme(s) verbale(s) elle a remplacé, plus tard, en hébreu et dans quels contextes cet échange a pu se produire.

  • 23. La période du Second temple : Résumé

    Dans cette leçon, nous résumerons ce que nous avons appris au cours des dernières leçons sur l'hébreu à la période du Second temple. Quelles sont les caractéristiques linguistiques uniques qui caractérisent la langue de cette période et la distinguent des stades antérieurs et postérieurs de l'hébreu, tant dans son vocabulaire que dans sa syntaxe ?

  • 24. La langue des parchemins de la mer Morte

    Dans la dernière partie de notre cours, nous étudierons la langue de la fin de la période du Second temple, telle qu'elle apparaît dans les manuscrits de la mer Morte. Où et quand ces rouleaux ont-ils été trouvés, et pourquoi sont-ils si importants pour notre compréhension de l'hébreu ? Qu'est-ce que l'orthographe phonétique de ces rouleaux nous apprend sur la langue hébraïque de cette période ?

  • 25. Le vocabulaire des parchemins de la mer Morte

    Dans cette leçon, nous poursuivrons notre découverte des manuscrits de la mer Morte en étudiant le vocabulaire utilisé. La plupart du vocabulaire de l'hébreu biblique nous est familier, mais nous verrons qu'il partage une affinité spéciale avec l'hébreu biblique tardif. Que peut-on dire du vocabulaire qui n'apparaît pas dans le texte biblique ? Le connaissons-nous par d'autres sources ?

  • 26. Les parchemins de la mer Morte :

    Nous reviendrons sur le système verbal hébreu dans cette leçon, en étudiant une forme verbale qui est largement utilisée dans les manuscrits de la mer Morte : la forme וָאֶקְטְלָה. Voyons-nous cette forme dans tous les stades de l'hébreu biblique ? Comment une comparaison entre les différents stades de l'hébreu biblique, et même entre l'hébreu et la langue moabite, nous aide-t-elle à retracer l'histoire de cette forme verbale ?

  • 27. Les parchemins de la mer Morte : Résumé

    Dans cette unité, nous résumerons ce que nous avons appris sur l'hébreu des manuscrits de la mer Morte. Comment cette langue se rapporte à la fois à l'hébreu biblique tardif et à l'hébreu rabbinique ? Comment est-elle unique en soi ? Mieux comprendre la langue de ces rouleaux nous permet retracer l'évolution historique de la langue hébraïque.

  • 28. Qu'avons-nous étudié ?

    Dans cette dernière leçon, nous reviendrons sur ce que nous avons appris dans la leçon 1. Nous avons étudié plus de 1 000 ans d'évolution historique de la langue hébraïque, des changements consonantiques pré-bibliques à l'hébreu biblique (poésie archaïque, période du Premier temple et période du Second temple) à la langue ancienne des manuscrits de la mer Morte. Qu'est-ce qui caractérise chacune de ces étapes ?

¿TIENES ALGUNA DUDA?

  • ¿Cómo funciona el curso?

    Enseñamos a través de clases en vivo, online: un profesor y un pequeño grupo de estudiantes se reúnen una vez a la semana, por medio de la computadora, desde la comodidad de su casa. Utilizamos tecnología de videoconferencia que nos permite la interacción en vivo entre los estudiantes y el profesor. Puedes participar activamente en la clase a través del micrófono y del chat.

  • ¿Qué pasa si me pierdo una clase?

    No te preocupes, todas las lecciones en vivo también se graban y están disponibles a petición. Puede revisarlas en cualquier momento.

  • ¿Qué titulación tienen los profesores?

    Todos nuestros profesores tienen un título de enseñanza y se encuentran aprobados por la Universidad Hebrea de Jerusalén. Todos son profesores de universidades líderes en el mundo, incluidas la Universidad Hebrea de Jerusalén, Harvard y la Universidad de Durham.

  • ¿Cuál es la política de cancelación?

    Para leer nuestra política de cancelación detallada, haz clic aquí.

  • Zonas horarias de las clases: ¿A qué hora empiezan las clases?

    Enseñamos de domingo a viernes, de acuerdo con tu zona horaria local. Puedes mirar el horario y asignarte la hora más cómoda para ti.

  • ¿Necesito comprar un equipo especial para los cursos?

    Todo lo que necesitas es una computadora que funcione con conexión a internet y listo. Trabajamos con sistemas operativos Windows y Mac.

  • ¿Cuánto vale?

    El valor total del curso es $1295.

  • ¿Puedo pagar en mensualidades?

    Sí, puedes pagar en 9 mensualidades.

image

Ne dites pas : « Quand j'aurai du temps libre, j'étudierai », car vous n'aurez peut-être jamais de temps libre.

- Hillel l'Ancien
En savoir plus